Soutenez-nous
Actualités

L’approbation des œufs de poissons GM au Canada menace l’environnement

Le 25 novembre 2013 (Ottawa) – L’approbation de la production commerciale d’œufs de saumon de l’Atlantique du Canada génétiquement modifiés (GM) est une décision alarmante qui met en lumière le Canada comme la source de risques pour l’environnement, affirme le Réseau Canadien d’action contre les biotechnologies (RCAB) et Islanders Say No to Frankenfish, un groupe de l’Île-du-Prince-Édouard où la compagnie AquaBounty, voulant commercialiser le saumon, se trouve.

> ÉCRIVEZ à la Ministre Leona Aglukkaq, Ministre de l’Environnement pour lui demander de ne pas accepter la culture des œufs de saumon OGM qui représente une menace pour l’environnement

« Nous sommes extrêmement déçus et inquiets du fait que notre gouvernement ait approuvé la production d’œufs de poissons génétiquement modifiés. Cette production d’œufs de saumon GM au Canada met en danger l’avenir du saumon sauvage de l’Atlantique dans le monde entier », a déclaré Lucy Sharratt du RCAB. « C’est tout simplement fou que les premiers œufs de poissons génétiquement modifiés dans le monde aillent provenir du Canada. »

L’approbation d’Environnement Canada, publiée le 23 novembre dans la Gazette officielle du Canada, est la première approbation du gouvernement pour la société AquaBounty. La compagnie a demandé l’approbation du saumon atlantique GM pour la consommation humaine aux États-Unis, sur la base d’un plan pour produire les œufs de poisson GM à l’Île -du-Prince-Édouard, et de les expédier au Panama pour élevage et la transformation.

« Nous sommes dévastés d’apprendre que l’Île-du-Prince-Édouard est maintenant officiellement la maison de la Frankenfish », a déclaré Leo Broderick du groupe Islanders Say No to Frankenfish. « Nous ne voulons pas que notre île soit la source de cette dangereuse pollution vivante ».

Les installations d’Aquabounty sur l’Île-du-Prince-Édouard produisent déjà des œufs de saumon GM pour la recherche. Ces œufs sont expédiés au Panama pour la recherche et le développement. Si le saumon GM est pleinement approuvé pour la production et la consommation, il sera le premier aliment GM d’origine animale dans le monde.

« Il est absolument inacceptable que cette décision importante ait été prise dans le plus grand secret et sans aucune consultation publique », a déclaré Lucy Sharratt . «Comme tous les autres OGM agroalimentaires mis sur le marché, personne n’a jamais vu les études sur leurs l’innocuité, nous désirons voir les études fournies par la compagnie dans le cas de ce saumon transgénique»,  souligne André Nault de Vigilance OGM.

Le RCAB a demandé à plusieurs reprises à Environnement Canada, le ministre de l’Environnement et qu’AquaBounty si une évaluation pour l’approbation des œufs de poissons GM était en cours. Toutes les parties ont refusé de répondre à cette question d’intérêt public.

« Ce n’est pas l’image internationale que nous voulons pour notre belle île », a conclu Leo Broderick.

Le 21 novembre, un groupe environnemental du Panama a déposé une plainte alléguant que les recherches de la compagnie AquaBounty n’étaient pas en conformité avec les réglementations environnementales nationales et internationales.

Pour plus d’informations :
André Nault,
président de Vigilance OGM, (819) 562-4413
Lucy Sharratt
, coordonnatrice, Canadian Biotechnology Action Network
Leo Broderick, Islanders Say No to Frankenfish 902-894-4874

 

Liens :

L’actualité sur le saumon : www.cban.ca/fish

Le saumon OGM, pourquoi ? : http://www.greenpeace.org/canada/fr/actualites/saumon-ogm/

 

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *