Soutenez-nous
Actualités

Étiquetage obligatoire des OGM: Leadership M. Lessard

Carré_Fb_LancementEÉ_504x504pxChangement de garde au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation : Laurent Lessard vient d’être nommé à ce poste.

À l’approche de la deuxième rencontre dans le cadre du Sommet de l’alimentation qui aura lieu le vendredi 10 février à Drummondville, nous avons écrit à M. Lessard pour lui rappeler l’importance d’agir dans le dossier du projet de loi pour l’étiquetage obligatoire des OGM :

 

Montréal, 3 février 2017

Monsieur Lessard,

Tout d’abord, nous vous souhaitons la bienvenue dans vos nouvelles fonctions de ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. De nombreux dossiers sont probablement en attente sur votre bureau et nous aimerions attirer votre attention sur le projet de loi sur l’étiquetage obligatoire des organismes génériquement modifiés (OGM).

Vous n’êtes pas sans savoir que la question des OGM préoccupe grandement les Québécois-e-s. En effet, d’après le sondage sur l’étiquetage des OGM réalisé par la firme SOM pour le compte du MAPAQ dont les résultats sont parus en janvier 2016, ce sont 58,7% des répondants qui croient que les OGM présentent un risque pour la santé des consommateurs et 81,5 % des répondants qui considèrent très ou assez important l’étiquetage des aliments contenant des OGM.

Au Québec, ce sont également plus de 16 450 citoyen-ne-s qui ont signé la pétition en ce sens et plus de 200 organismes et entreprises qui appuient la démarche, dont la Filière biologique du Québec, la Coalition des associations de consommateurs du Québec, la Fédération d’Agriculture Biologique du Québec, les Cercles de Fermières du Québec, RICARDO MEDIA, Riviera, etc., représentant une grande diversité d’acteurs du milieu.

La première rencontre du Sommet sur l’alimentation qui s’est tenue en octobre dernier a été conclue par l’annonce qu’un projet de loi sur l’étiquetage obligatoire des OGM serait déposé prochainement et que ce dossier constitue une priorité pour le  ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. La seconde rencontre du Sommet sur l’alimentation aura lieu le 10 février prochain à Drummondville, ce sera l’occasion idéale de réaffirmer les bonnes intentions de votre ministère à agir rapidement dans ce dossier.

Cela fait plus de 13 ans que le gouvernement libéral du Québec promet un projet de loi pour l’étiquetage obligatoire des OGM. Un projet de loi en ce sens est rédigé, il est important que vous soyez leader et alliez de l’avant rapidement pour un étiquetage obligatoire des OGM au Québec, pour lequel une majorité importante de Québécois-e-s attend depuis trop longtemps.

Vous trouverez ci-joint une infographie qui résume nos recommandations pour un étiquetage clair, complet et précis, au bénéfice des consommateurs-trices.

Dans l’attente d’un positionnement clair de votre part, je vous prie de recevoir mes salutations les plus sincères.

Thibault Rehn
Coordinateur de Vigilance OGM
signature-coordinateur

AGISSEZ

Appeler dès maintenant M. Lessard afin d’exigez l’étiquetage obligatoire des OGM au Québec.

📞 Appelez M. Lessard :

Téléphone : 418 332-3444
Téléphone sans frais : 1 855 718-3444

Vous pouvez  aussi signifier à votre député-e que vous voulez un projet de loi sur l’étiquetage obligatoire des OGM?

✏ Signez la pétition : http://etiquetageogm.org/agir/

Infographie des recommandations de Vigilance OGM

le_chemin_de_la_majorite_des_ogm-500x0-is

 

 

Tagged: , , , , , ,

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *