Soutenez-nous

Historique

– Le RQcOGM a été créé en 2000 par la volonté de quelques groupes de mener une lutte commune pour éduquer, informer sur les problématiques relatives aux organismes génétiquement modifiés. D’abord informel, ce réseau voulait pouvoir réagir rapidement lors de sorties de l’industrie biotechnologique et du gouvernement sur les OGM.

– En mars 2001, le réseau se fixe des objectifs communs et consolide donc le message que le regroupement veut véhiculer.

En octobre 2009, le réseau se dote d’une page Internet qui permet de répertorier l’actualité liée aux OGM au Québec.

En octobre 2010, le RQcOGM s’enregistre au registre des entreprises, vote un conseil d’administration et se dote de règlements généraux.

Le 23 septembre 2011 : Évènement ‘’créateur’’ du réseau : L’épluchette de carottes sur la Colline parlementaire afin de démontrer la crainte des paysans et des consommateurs de ne plus savoir si le mais sucré consommé lors des épluchettes est exempt de contamination génétique puisque depuis 2011, le mais sucré est présent sur le marché canadien.

-Le 16 février 2012 : Une pétition réclamant que le gouvernement du Québec instaure l’étiquetage obligatoire des OGM et une réglementation afférente, qui rassemble les signatures de 14 544 citoyens a été déposée à l’Assemblée nationale. Lors de cette même journée, le conseil d’administration du RQcOGM a décidé d’adopter un nouveau nom pour l’organisation, soit son nom actuel, Vigilance OGM.

Mai 2012: Sortie du Guide OGM 101 de Vigilance OGM, téléchargeable gratuitement sur notre site et imprimé à 50 000 copies, c’est un outil indispensable de sensibilisation pour les citoyens et citoyennes du Québec.

Juin 2012 : Début de la campagne sur la pomme OGM suite la demande d’autorisation d’une pomme OGM qui ‘’ne brunie pas’’ par la compagnie (Okanagan Specialty Fruits)

Septembre 2012 : Premier série de tests pour le débusquage de maïs sucré OGM dans les épiceries à travers le Québec.

Le 15 mars 2013 : Participation au forum sur les dérives des OGM ago-alimentaires à Sherbrooke qui ouvre la discussion sur la perte d’autonomie des agriculteurs face aux compagnies de biotechnologies

Le 9 avril 2013 : Durant cette journée d’action pan-canadienne contre l’introduction de la luzerne OGM, organisation de deux manifestations à Montréal et Québec

Les 11 et 12 novembre 2013 : Participation au congrès Agriculture et OGM, réfléchir ensemble à Drummonville organisé par l’UPA et l’ordre des agronomes. Certains ‘’mythes’’ sur les OGM sont ouvertement critiqués parmi les représentants des fédérations de l’UPA.

Janvier 2014 : Mis en place du programme de donation mensuelle qui encourage les citoyens et citoyennes à nous soutenir dans la durée.

Mai 2014 : Mise en place du nouveau site internet de vigilance OGM.

Janvier 2015 : Vigilance OGM engage son premier coordinateur à temps plein, ce qui augmente considérablement les capacités de l’organisme.

Le 27 janvier 2015 : Lancement avec le Réseau canadien d’action sur les biotechnologies (RCAB) de l’enquête OGM qui souhaite faire la lumière des impacts des OGM après 20 ans au Canada.

 

Vers un futur sans OGM!