Papaye - Aubergine - Courgette

Papaye - Aubergine - Courgette
Papaye-Aubergine-courgette

1. La Papaye GM

 

La papaye est le fruit comestible du papayer, un arbre originaire du Mexique. Les trois plus gros producteurs mondiaux sont l’Inde, le Brésil et l’Indonésie. La papaye est en très grande majorité cultivée pour la consommation humaine, qu’elle soit consommée comme fruit ou sous forme de jus.


La papaye GM est cultivée uniquement aux États-Unis, à Hawaï sur environ 1000 hectares et en Chine sur environ 8850 hectares (1), ce qui représente moins de 0,006 % des cultures GM dans le monde. Ces papayes ont été génétiquement modifiées par transgénèse pour résister au virus des taches en anneaux du papayer, elles sont aussi connues sous les noms de Rainbow ou SunUp. La papaye est importée au Canada depuis 2002.(1) Au Québec, les papayes entières proviennent le plus souvent de l’Amérique centrale ou de l’Amérique du sud, cependant, sans étiquetage obligatoire difficile de garantir que votre fruit ou votre jus n’est pas issu de culture GM.  

 

La papaye GM, un succès?


On attribue à la papaye GM de Monsanto, résistante aux virus, le mérite d’avoir sauvé l’industrie de la papye à Hawaï à la suite d’une grave éclosion du virus de la tache annulaire (2). Même si la papaye GM protégeait les plants de ce virus, son introduction a entraîné la perte d’importants marchés d’exportation, une chute radicale des revenus versés aux agriculteurs et une contamination à vaste échelle d’arbres biologiques et non GM. Quand la papaye GM a été introduite en 1998, le prix de la papaye a baissé de 35% et la production de près de 34% (3). En 2006, la valeur totale de l’industrie hawaïenne de la papaye avait baissé de moitié depuis 1995 (3). Même si le marché d’exportation majeur que constitue le Japon accepte maintenant la papaye GM, il n’en a acheté qu’un million de dollar en 2011, alors que cet achat s’élevait à 15 millions de dollar en 1996. Au pire de la propagation du virus, la production restait plus élevée que dix ans après l’introduction de la papaye GM (4).

 

2. L’aubergine GM

 

L’aubergine (Solanum melongena L.) est une plante potagère herbacée de la famille des Solanacées, cultivée pour son fruit consommé comme légume-fruit. Le terme désigne à la fois la plante et le fruit. La domestication est vraisemblablement ancienne en Inde et en Chine, puis sur une vaste zone du sud-est asiatique, toujours en climat chaud. Il en résulte une très grande diversité des variétés et cultivars. (5) La Chine et l’Inde sont de loin les plus gros producteurs avec environ 85% de la production mondiale. (5) L'aubergine se consomme cuite ou crue, notamment dans certaines cultures asiatiques.

 

L’aubergine génétiquement modifiée


Les cultures commerciales d’aubergine GM se font uniquement au Bangladesh. En 2016, 700 hectares avaient été plantés ce qui représente environ 2% des cultures d’aubergines de ce pays (1). Cette aubergine GM est appelé «Bt brinjal» et est dotée d’un gène (Cry1Ac) issu de la bactérie Bacillus thuringensis (Bt) pour produire son propre insecticide.100% des aubergines sont génétiquement modifiées pour sécréter leur propre pesticide. Les cultures d’aubergines GM représentent moins de 0,0004 % des cultures GM dans le monde. (1)

 

L’Inde et les Philippines ne souhaitent toujours pas ouvrir les portes à la commercialisation de l’aubergine GM, particulièrement par craintes des impacts sociaux- économiques.

 

3. Courgette GM

 

La courgette est une plante herbacée de la famille des Cucurbitaceae, c'est aussi le fruit comestible de cette plante. La courgette est un légume courant en été, la fleur de courgette est aussi utilisée en cuisine.La courgette, comme toutes les Cucurbita, est originaire des Amériques.(6)  


Les États-Unis sont les seuls à cultiver le courgette GM sur environ 1000 hectares en 2016 et à le commercialiser. Ces concombres ont été génétiquement modifiés pour résister à un virus et représentent moins de 0,0006% des cultures GM dans le monde. (1)


Compte tenu de la surface de cultures restreinte de cette courgette GM, il est peu probable de le retrouver au Québec. Cependant en l’absence d’étiquetage obligatoire, il est impossible de le garantir.

 

(1) Global Status of Commercialized Biotech/GM Crops: 2016. ISAAA brief No. 52. International Service for the Acquisition of Agri-biotech Applications (ISAAA): Ithaca, NY, James, C. 2016. (PDF)
 
(2) How UH helped save Hawai’i’s papayas, Andrew Hashimoto, October 17 2004. (en ligne)
(3) Genetically Engineered Trees: The New Frontier of Biotechnology, Center for Food Safety, November 4. 2013 
(4) Greenpeace International. 2006. Papaya - The Failure of GE Papaya in Hawaii. May 25. 
(5) "Aubergine", Wikipédia, visité le 16 février 2018. (en ligne)
 
(6) "Courgette", Wikipédia, visité le 16 février 2018. (en ligne)

Dernières
Actualités

La pomme OGM acceptée au Canada

Pomme OGM

Acceptée au Canada
Le réseau canadien d'action contre les biotechnologies (RCAB) et Vigilance OGM dénoncent l'acceptation par le gouvernement fédéral de la première pomme génétiquement modifiée (GM).
Lire l'article
Nouveau Rapport OGM: manque de transparence après 20 ans

Rapport spéciale 20 ans

Où sont les OGM ?
Vingt ans après l’acceptation des premiers organismes génétiquement modifiés (OGM) au Canada, le manque de données disponibles vis-à-vis de ces cultures dans nos champs et dans nos assiettes est pointé du doigt.
Lire l'article