Des Rachel qui changent le monde

BALADO

Des Rachel qui changent le monde

| Publié le
Balado : Des Rachel qui changent le monde

Lancement du balado

Des Rachel qui changent le monde
Une enquête citoyenne féministe sur les pesticides 

Montréal, 26 septembre 2022 - Le 27 septembre marque les 60 ans de la sortie du livre-culte Printemps silencieux de Rachel Carson. Cet anniversaire ne passe pas sous silence grâce au lancement du balado Des Rachel qui changent le monde : 60 ans de science, de nature et de lutte contre les pesticides. On y suit la quête d’Émilie, qui, son livre en main, part à la rencontre de 10 femmes de sciences engagées aux quatre coins du Québec. 

Un livre comme une bombe
La biologiste américaine Rachel Carson ne s’attendait probablement pas à ce que son ouvrage Printemps silencieux devienne un bestseller. En y dénonçant avec rigueur les lourds impacts des pesticides sur la nature et la santé humaine, elle a fortement contribué à la naissance du mouvement écologiste dans le monde occidental.
 

Émilie Schwartz, jeune femme de 22 ans qui habite sur la Côte-Nord et anime le balado, raconte sa rencontre avec le livre : « En m’y plongeant, j’ai été impressionée par l’audace de cette femme, la justesse de ses propos et la qualité de sa plume. Ce qui m’a frappé, c’est qu’en 1962, de nombreuses connaissances scientifiques témoignent déjà des effets néfastes de l’utilisation des pesticides. Rachel Carson a eu le courage de sonner l’alarme. »

 

Une enquête citoyenne
Soixante ans plus tard : la situation a-t-elle changé? Existe-t-il des alternatives aux pesticides? Émilie se plonge dans une quête captivante et découvre que l’enjeu des pesticides touche à la fois à l’agriculture, la biodiversité, la politique, les lobbys, le droit, la santé et bien sûr, notre rapport à la nature. 

« J’ai discuté avec des femmes qui ont consacré leur carrière ou même leur vie à étudier, lutter ou encadrer les pesticides. Elles m’ont parlé des solutions qui ont été trouvées au fil des ans, et de celles qu’on devrait s’empresser de mettre en place. Et même si on parle de science, ce balado a un côté profondément humain. Il trouvera écho auprès de la jeunesse et de toutes les personnes curieuses, préoccupées ou engagées à changer le monde. », affirme Émilie.

Aux 10 femmes interviewées s’ajoute Mélissa Mollen-Dupuis, militante pour les droits autochtones et responsable de la campagne Forêts à la Fondation David Suzuki, qui prête sa voix à des extraits percutants du livre de Rachel Carson. 

 

Pourquoi Vigilance OGM s'intéresse aux dossiers des pesticides ? 
Rappelons qu’après 25 ans d’expérience de cultures génétiquement modifiées au Canada, 100 % des plantes ensemencées génétiquement modifiées le sont pour tolérer un ou plusieurs herbicides, dont principalement des herbicides à base de glyphosate comme le Roundup. Le modèle agricole, poussé par les cultures génétiquements modifiées, rend donc notre agriculture dépendante des pesticides et affaiblit l’autonomie des agriculteurs face aux multinationales. Il en découle de nombreux impacts négatifs sur notre santé et celle de notre environnement. Le lien entre OGM et pesticides est indissociable, c’est pourquoi Vigilance OGM a choisi de réaliser ce balado.


Un travail d’équipe
Le balado Des Rachel qui changent le monde est une idée originale et création de Vigilance OGM et est co-produit par Pivot Média. Afin de partager un contenu objectif, neutre et transparent, l’équipe a travaillé avec une journaliste indépendante qui les a appuyées lors de la conception et l'enregistrement des entrevues. Les illustrations sont l’œuvre de l’artiste engagée Pauline Stive.

 

Le balado est disponible à compter du 27 septembre 2022 sur toutes les plateformes d’écoute, ainsi que sur vigilanceogm.org et pivot.quebec.

 

-30-

Pièces jointes

Télécharger le dossier de presse

Télécharger le visuel du balado


 

Source et entrevues
Geneviève Rajotte Sauriol
genevieve@bleu-foret.ca
514 715-5898

Thibault Rehn
contact@vigilanceogm.org 
514-582-1674