pas de réglementation pas de confiance

NOUVEAUX OGM

Pas de réglementation, pas de confiance

| Publié le
Santé-Canada-bureau

Santé Canada a lancé une consultation publique sur des propositions visant à supprimer la réglementation de certains aliments génétiquement modifiés, en particulier ceux issus de l’édition génétique.

Vigilance OGM et le Réseau canadien d’action sur les biotechnologies (RCAB) ont réagit fortement.
 

En effet, Santé Canada abdique devant la pression des lobbys : ces changements ne sont pas encore en place et nous devons les empêcher.

C’est pourquoi il est important de participer dès maintenant à ces consultations.

j'envoie un courriel

(cliquez ici si vous éprouvez des difficultés avec le lien du bouton) 

Afin de comprendre le contexte, les enjeux et comment participer à ces consultations, Vigilance OGM et le Réseau canadien d’action sur les biotechnologies (RCAB) ont produit un guide complet pour vous aider. Vous trouverez aussi les deux documents fournis par Santé Canada accompagnant la consultation (document 1 et document 2).

Ce guide regroupe les sections suivantes :

-Le contexte entourant ces consultations;


-Les trois propositions de changements de Santé Canada qui nous préoccupent et qui sont:

1-d’autoriser la mise en marché de certains aliments génétiquement modifiés sans que leur innocuité soit évaluée par le gouvernement;

2-d’admettre que des OGM non réglementés ne soient pas déclarés au gouvernement;

3-d’assouplir les exigences entourant l’évaluation de l’innocuité des OGM qui sont semblables («identiques») à d’autres OGM déjà approuvés. 

-Comment participer à ces consultations 
-Une analyse complète sur les deux premières propositions 

 

Objectif des consultations : aider l’industrie de l’agrochimie


Dans son document de consultation, Santé Canada est claire sur leurs objectifs :

-offrir plus de précisions, de prévisibilité et de transparence concernant la réglementation des aliments nouveaux dérivés de végétaux, notamment ceux créés à l'aide de technologies d'édition génique
-offrir un processus efficace et prévisible de commercialisation des nouveaux produits

Deux objectifs demandés depuis des années par l’industrie de l’agrochimie afin de faciliter la mise en marché de leurs produits. Pour un ministère appelé « Santé Canada », on aurait pu s’attendre à un objectif comme s’assurer de l’innocuité des produits autorisés sur le marché par exemple! L’expertise au sein de ce ministère clé s’effrite depuis des années suite au désinvestissement de l'État. Ce « vide » laisse de plus en plus de place aux industries privées au détriment des canadien.ne.s qui légitimement perdent confiance en nos institutions.  

Comme sous le régime conservateur Harper, le gouvernement libéral continue de démanteler nos systèmes d’évaluations allant jusqu’à laisser l’industrie s’autoréglementer dans le cas de certains OGM. 
 

Consultation : Participer en fonction de votre temps 


Nous sommes conscients que des consultations publiques peuvent être « intimidantes » surtout sur des réglementations techniques comme celles-ci. Cela aussi peut demander beaucoup de temps pour ceux et celles qui souhaitent bien comprendre et maîtriser les enjeux avant de s’exprimer.

Cependant, il est aussi possible de participer « facilement et rapidement »  à des consultations afin de dénoncer les grandes orientations de principes proposées ici, comme la non-transparence ou l’autorégulation par l’industrie de l’agrochimie.

Nous avons donc créé deux profils de participation possibles en fonction de votre temps.

Attention : date limite pour participer - lundi 24 mai 2021

 

1) « Je manque de temps »


Nous avons créé un courriel type que vous avez juste à envoyer aux consultations. Ce courriel répond aux deux questions que Santé Canada considère comme les principaux sujets de discussion :
Les lignes directrices cadrent-elles bien avec l'objectif d'une approche réglementaire fondée sur le niveau de risque pour l'innocuité des aliments que présentent les produits issus de la sélection végétale? (voir le guide spécifique pour cette question)

Est-ce que l'« Initiative de transparence volontaire » remplit sa fonction d'informer les Canadien.ne.s sur quels produits non nouveaux issus de l'édition génique sont sur le marché? Pouvons-nous en faire plus pour atteindre cet objectif? (voir le guide spécifique pour cette question)

Vous êtes invité à cliquer ici, relire la lettre et y ajouter les choses qui vous inquiètent (au besoin) et adapter le titre si vous le désirez. On vous encourage aussi à partager cette publication pour inciter votre réseau à faire comme vous. 

j'envoie un courriel

(cliquez ici si vous éprouvez des difficultés avec le lien du bouton) 


2) « J’ai du temps »


Nous vous invitons à lire le guide de participation au complet et à créer vos propres lettres en fonction des enjeux qui viennent le plus vous toucher. Vous pouvez vous inspirer de notre lettre et nous contacter pour toutes questions.

On vous encourage à mettre le courriel : contact@vigilanceogm.org en cc afin que nous puissions faire le suivi de cette mobilisation et comprendre quels sont les enjeux qui vous préoccupent le plus. On vous invite aussi à partager cette publication pour inciter votre réseau à faire comme vous. 

Un grand merci pour votre temps, ne laissons pas notre système de réglementation s’effriter sans réagir.

 

Mémoire de Vigilance OGM