Epiceries

Campagne

Épiceries

Les grandes chaînes d’épiceries ont-elles des politiques sur les OGM ?

 

En 2016, 4 entreprises vendaient 57,7 % des produits alimentaires au Canada (1). Compte tenu des différentes acquisitions dans ce secteur, ces chiffres augmentent d’année en année. En tête de fil se trouvent Loblaws ( Maxi, Provigo),  Sobeys Inc (IGA) , Wal-Mart et Metro (Super C, Adonis). Leur politique quant aux produits qu’ils décident de vendre a donc une importance sur l’orientation de la production alimentaire. Les consommateurs sont en droit d’exiger de leur part la plus grande transparence dans le dossier des OGM, particulièrement en l’absence de volonté politique.
On estime que plus de 70 % des produits transformés dans les épiceries contiennent des OGM, principalement des dérivés des 4 grandes cultures: le soya, le maïs-grain, le canola et le coton. Il est difficile pour les grandes chaînes de faire une politique globale sur les OGM compte tenu de leurs omniprésence, c’est pourquoi Vigilance OGM concentre son travail sur les produits à consommation directe.

Notre campagne Épiceries a officiellement débuté lors de l’autorisation du maïs sucré GM qui en faisait potentiellement le seul aliment GM à consommation directe au Québec. Nous avons donc mis en place des tests de débusquage dans différentes épiceries en régions  et à Montréal, afin d’éclairer le consommateur. Au fil des années Vigilance OGM a réussi à pousser ces grandes chaînes à exiger des maïs sucrés non GM à leurs fournisseurs.

Actuellement, le seul marché pour le saumon génétiquement modifié (GM), premier animal GM au monde et consommé en 2018 au Québec, est le Canada. Vigilance OGM  s’est mobilisée afin d’exiger des politiques claires de la part de ces entreprises. Si pour le moment, elles ont toutes indiqué ne pas vouloir en vendre, ils restent de nombreuses zones grises.


En 2018, avec l’arrivée potentielle de la pomme GM et de la pomme de terre GM, le travail de sensibilisation et de mobilisation mené par Vigilance OGM reste essentielle.

(1) - BioClips, Vol.25, n◦33, 17 novembre 2017, MAPAQ. (en ligne)
Les épiceries
en chiffres

4

Entreprises concentrent 57,7% des ventes au détail au Canada

100%

Des grandes chaînes d’épiceries disent ne pas vouloir vendre de saumon GM

6

Années que Vigilance OGM réalisent des tests sur le maïs sucré en épicerie

70%

des produits transformés contiendraient des OGM

Objectifs

Obtenir des politiques claires de la part des grandes épiceries, particulièrement dans les produits à consommation directe qui peuvent être présents dans les étalages du Québec: saumon, maïs sucré, pomme et pomme de terre. Pour obtenir des avancées, Vigilance OGM sensibilise et mobilise les consommateurs qui ont le droit de s’exprimer et peuvent faire évoluer ces politiques.

Pourquoi la campagne

Cette campagne répond au manque flagrant de transparence de la part des gouvernements dans le dossier de l’étiquetage obligatoire des OGM. Il nous semble donc nécessaire que les entreprises prennent le relais et répondent à la demande de leurs consommateurs.

Avancés

Depuis 2015, Vigilance OGM n’a trouvé aucun maïs-sucré GM lors des tests dans les épiceries. 3 ans ont été nécessaires pour que les épiceries adoptent une politique interne demandant à leurs producteurs de ne pas planter de maïs sucré GM.

Avec l’arrivée du saumon GM en 2017, Vigilance OGM a demandé aux différentes épiceries de se positionner et toutes ont déclaré leur intention de ne pas vendre de saumon GM. L’enquête que nous menons pour retrouver l’acheteur des premiers saumons GM en juin 2017 au Québec, permettra, nous le pensons, d’éviter que ce saumon se retrouve à notre insu dans nos assiettes.

Nous continuerons la pression sur ces grandes chaînes pour obtenir les meilleures politiques possible de leur part. Pour cela, nous avons besoin de votre mobilisation et de votre appui !

Dernières
Actualités

Importateurs de saumon GM

Saumon OGM

Les deux compagnies d’importations trouvées
Vigilance OGM mène depuis de longs mois une enquête basée sur des demandes d’accès à l’information. À l’aide de ces documents, le journal MacLeans aurait trouvé le nom de deux compagnies d’importations de produits de la mer, soit Montréal Fish Co. et Sea Delight Canada.
Lire l'article
L'ensemble des grandes chaînes a indiqué ne pas vendre de saumon OGM

Épiceries

Saumon OGM : La position des épiceries.
Actuellement, l’ensemble des grandes chaînes a indiqué ne pas vendre de saumon GM, même si nous soulignons ces efforts, nous souhaitons que cette position s’inscrive dans une politique claire et à long terme, ce qui n’est pas encore le cas pour aucune d’elles.
Lire l'article
Vigilance OGM est inquiète du fait que le saumon génétiquement modifié (GM) puisse se retrouver sur le marché québécois.

Enquête

Le saumon OGM est-il arrivé au Québec ?
Vigilance OGM est inquiète du fait que le saumon génétiquement modifié (GM) puisse se retrouver sur le marché québécois.
Lire l'article